NOTRE HISTOIRE

Olivier Panis en qualité de team-principal et Tech1 Racing dirigé par Sarah et Simon Abadie les team-managers ont créé leur écurie en 2016, (anciennement dénommée Panis-Barthez Compétition) et se sont lancés à la conquête des European Le Mans et Series, de l’Asian Le Mans Series (en 2018) et des 24 Heures du Mans.

Olivier Panis

Carrière en F1 : 158 Grands Prix, 1 victoire, 5 podiums.

4 participations aux 24 Heures du Mans.

 

Fort de ses nombreuses années de carrière, Olivier Panis veut transmettre sa science de la course, mettre à profit ses années au contact des meilleurs, son expérience, son savoir-faire, cette obsession de l’excellence qui forge les champions.

Dans la lignée du regretté Guy Ligier, des emblématiques Henri Pescarolo, Hugues de Chaunac, Jacques Nicolet... Olivier Panis veut s’inscrire dans la grande tradition des dirigeants d’équipes français. Une histoire à prolonger, un héritage à assumer, à sublimer…

 

40 ans de compétition ...

 

1981-1993 : Les débuts - C'est en karting qu’Olivier Panis, alors adolescent, effectue ses débuts en compétition, en 1981. En 1988, il délaisse le karting pour débuter sa carrière en monoplace. Il dispute ainsi le championnat de France de Formule Renault, qu'il remporte dès sa deuxième participation. Puis, après deux belles saisons dans le championnat de France de Formule 3 (4e en 1990 puis 2e en 1991), il accède à la Formule 3000 internationale dont il devient Champion en 1993.

1994-1996 : Ligier - Son titre en F3000 lui ouvre les portes de la Formule 1 en 1994 au sein de l'écurie française Ligier. Il termine à la deuxième place du GP d'Allemagne. L'année suivante, Olivier Panis parvient à décrocher une nouvelle seconde place, cette fois au GP d'Australie et termine le championnat à la 8ème place. En 1996, au GP de Monaco, Olivier Panis accomplit ce qui restera la course de sa vie en décrochant une victoire historique, la première de l'écurie Ligier depuis 15 ans.

1997-1999 : Prost Grand Prix - En 1997, c'est donc en tant que pilote de l'écurie "Prost Grand Prix" (le nouveau nom de Ligier) qu’Olivier Panis débute la saison. Il confirme son potentiel en terminant 3ème du GP du Brésil et 2ème du GP d'Espagne. Alors 3ème du classement provisoire du championnat du monde derrière Schumacher et Villeneuve après 6 épreuves, il aborde le GP du Canada en pleine confiance, mais un grave accident en fin de course interrompt net son ascension. Après une longue convalescence, il effectue son retour au GP du Luxembourg qu'il termine 6e.

2000 - 2001 : McLaren - En s'associant avec le manager belge Didier Coton, il s’ouvre de nouvelles portes et s'engage avec l'écurie McLaren-Mercedes en qualité de pilote essayeur.

2001-2002 : British American Racing - Il retrouve un volant de titulaire pour la saison 2001, où il est choisi par BAR-Honda aux côtés de Jacques Villeneuve.

2003-2006 : Toyota F1 - Il est accueilli chez Toyota où il dispute son dernier GP au Japon puis endosse le rôle de pilote essayeur. Le 18 septembre 2006, à 40 ans, il annonce qu'il met un terme définitif à sa carrière en Formule 1.

2008 - 2011 : LMS, ILMC, 24 H du Mans - Il continue la compétition de haut niveau en étant le fer de lance de l'écurie Oreca-Matmut en Le Mans Series, ILMC et aux 24 Heures du Mans. Il remporte avec ses co-équipiers Nicolas Lapierre et Loic Duval " Les 12 Heures de Sebring" avec une Peugot 908 HDI FAB.

2010 - 2015 : Championnat de France GT - Il partage six saisons du Championnat de France GT avec Eric Debard et en 2015 Fabien Barthez complète leur équipage.

Depuis 2005 : Trophée Andros - Olivier Panis participe au Trophée Andros en Elite Pro et en 2019, il remporte la finale au Stade de France associé avec son fils Aurélien.

 

En 2016, la création de l’écurie, en association avec Sarah et Simon Abadie, n’était plus qu’une suite logique. Olivier est également très investi dans le management de pilotes, au sein de Triple A, avec son compère Didier Coton.

Sarah & Simon ABADIE

Ancien pilote, vice-champion de France en Formule Renault 2.0 en 2000, Simon Abadie co-dirige avec sa soeur Sarah, Tech1 Racing, écurie compétitrice en monoplaces pendant 19 ans.

 

Reconnue pour son savoir-faire dans la formation de jeunes talents, l’écurie toulousaine a glané 11 titres de Team Champion dans les compétitions internationales World Series by Renault.

 

Elle a, au fil des années, reçu la confiance de plusieurs équipes de Formule 1 dans le cadre de leurs programmes de développement de jeunes pilotes (Red Bull Racing, Renault, Ferrari ou encore Force India) ainsi que de groupes de management tels qu’Infinity Sports Management ou SMP Racing.

 

7 pilotes de Formule 1 ont fait leurs armes au sein de l’écurie aux couleurs orange et noire (Pierre Gasly, Brendon Hartley, le regretté Jules Bianchi, Daniel Ricciardo, Jérôme D’Ambrosio, Jean-Eric Vergne et Charles Pic).

 

Depuis son engagement en endurance, Tech1 Racing est en charge de la gestion de l'ingénierie, de la logistique et du bureau d'études techniques. En s'associant avec Olivier Panis, elle est un partenaire technique à la pointe de l’innovation et de la performance qui, dans sa perpétuelle dynamique de développement, a trouvé un allié naturel pour étendre son savoir-faire au monde de l’Endurance.

 

En parallèle de l’ELMS et des 24 Heures du Mans, ils s’engagent en 2018 en Asian Le Mans Series avec une Ligier JS P2 confiée à Matthieu Lahaye, Jean-Baptiste Lahaye et François Hériau.

 

En 2019, les deux entités ont rajouté une corde à leur arc en participant aux Championnats Blancpain GT Series Endurance Cup et Blancpain GT World Challenge Europe sur des Lexus RC F GT3.

 

En 2020, en parallèle de leur engagement en ELMS et aux 24 Heures du Mans en LMP2, ils continuent avec Olivier Panis leur collaboration avec Lexus et s'engagent en GT3 en GT World Challenge Europe avec trois jeunes pilotes très prometteurs : Aurélien Panis, Thomas Neubauer et Timothé Buret.


FLORENT GOUIN

Directeur Technique


JOFFREY GUILLEMAT & MALLORY MOUROT

Ingénieurs d'Exploitation